1972 : les berges de Seine, lieu de rejet de la ville

0
60
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. « Qu’elle est belle la Seine sur ces images. Il a fallu à notre cameraman beaucoup de talent, car sur chacune de ses rives, à droite ou à gauche, le spectacle offert aux promeneurs et aux touristes n’est plus toujours empreint de poésie. » Ainsi débute ce reportage de la série « La France défigurée » diffusée à la télévision française en 1972. À cette époque, la voie express de la rive droite de Paris existe déjà depuis quelques années et l’on projette le même type d’autoroute urbaine sur la rive gauche déjà occupée par des industries, des fourrières et des cimetières de voitures. En y cherchant la beauté du fleuve, on y découvre un lieu de rejet de la ville fonctionnelle. Les temps ont changé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici