40 territoires franciliens en pôle pour la croissance verte

0
294
Print Friendly, PDF & Email

Conférence climatique oblige, en septembre 2014, le ministère de l’Environnement avait lancé un appel à projets visant à mobiliser 200 « territoires français à énergie positive pour la croissance verte ». Au total, 528 collectivités ont répondu à l’appel, développant des idées concrètes selon trois objectifs :

  • atténuer les effets du changement climatique, pour que la France soit exemplaire lors de la Conférence climat de Paris 2015 ;
  • encourager la réduction des besoins d’énergie et le développement des énergies renouvelables locales ;
  • faciliter l’implantation de filières vertes pour créer 100 000 emplois sur 3 ans.

Les candidatures se sont réparties en trois familles :

  • les « territoires à énergie positive pour la croissance verte » qui identifient déjà des actions opérationnelles dans plusieurs domaines de la transition énergétique et écologique (mobilité, bâtiment, agriculture, alimentation, énergie…) ;
  • les « territoires à énergie positive en devenir », qui posent les bases d’une programmation à plus long terme sur une série d’actions dans les mêmes domaines ;
  • les candidatures ciblées sur un projet isolé qui seront soutenues localement pour réaliser leur projet dans le cadre de contrats locaux de transition énergétique.

Le 9 février, Ségolène a annoncé les 200 lauréats qui pourront piocher dans le fonds spécial pour la transition énergétique de 1,5 milliard d’euros. 40 d’entre eux sont franciliens :

9 « territoires à énergie positive pour la croissance verte » ;
15 « territoires à énergie positive en devenir » ;
16 « contrats locaux de transition énergétique ».
(voir liste sur le document)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.