58 % des Franciliens sont des habitants de la Métropole

1
96
Print Friendly, PDF & Email

En gagnant près de 300 000 habitants en cinq ans, l’Île-de-France a donc passé la barre des 12 millions d’habitants. Dans ses dernières statistiques démographiques consolidées pour 2014, l’INSEE indique en effet que la région francilienne compte 12 027 565 au 1er janvier 2014, soit 19 % de la population de France métropolitaine. De 2009 à 2014, son rythme de croissance démographique s’est élevé à 0,5 % par an. Une croissance due uniquement à l’excédent naturel qui contribue pour 0,9 % tandis que le solde migratoire est déficitaire de 0,4 %. À cette allure, l’Île-de-France comptera 13 millions d’habitants en 2030.

Les sept départements franciliens connaissent tous une croissance positive. La Seine-et-Marne et l’Essonne possèdent même un rythme de croissance annuelle de 1 %. Ils sont les deux seuls départements à cumuler excédent naturel et excédent migratoire. À eux deux, ils contribuent ainsi pour 42 % à l’accroissement régional.

Dans l’Essonne, la ville de Massy connaît d’ailleurs un véritable boom démographique avec un gain de presque 20 % d’habitants (49 071 en 2014 contre 41 254 en 2009). Elle fait partie des 21 communes qui concentrent un tiers des gains de la population francilienne, avec notamment Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Argenteuil, Corbeil-Essonnes ou encore Trappes.

À contrario, Paris intramuros connaît son premier déficit migratoire depuis plus de 15 ans. Sa population a chuté de 2 234 105 en 2009 à 2 220 445 en 2014. Une baisse certes relative de 0,1 %, mais qui est due à une véritable évasion migratoire : son solde naturel positif de 0,7 % ne compense en effet pas son solde migratoire négatif de 0,8 %. « Ce desserrement, note l’INSEE, se fait au profit de la petite couronne tandis que la périurbanisation est toujours à l’œuvre de la petite vers la grande couronne. »

Enfin, la Métropole du Grand Paris telle qu’elle est constituée avec ses 131 communes (Paris, les trois départements de petite couronne et sept communes de grande couronne) compte au 1er janvier 2014 6 995 949 habitants, avec un gain de près de 130 000 personnes sur cinq ans. Elle rassemble donc 58 % de la population francilienne. Et 11 % de la population de France métropolitaine…

Population

municipale au 1er janvier 2009

Population

municipale au 1er janvier 2014

Variation annuelle moyenne 2009-2014 (en %)

Totale

Part due au solde naturel

Part due

au solde migratoire

Paris

2 234 105

2 220 445

-0,1

0,7

-0,8

Hauts-de-Seine

1 561 745

1 597 770

0,5

1,0

-0,5

Seine-Saint- Denis

1 515 983

1 571 028

0,7

1,3

-0,6

Val-de-Marne

1 318 537

1 365 039

0,7

1,0

-0,3

Petite couronne

4 396 265

4 533 837

0,6

1,1

-0,5

Seine-et-Marne

1 313 414

1 377 846

1,0

0,9

0,1

Yvelines

1 407 560

1 421 670

0,2

0,8

-0,6

Essonne

1 208 004

1 268 228

1,0

0,9

0,1

Val-d’Oise

1 168 892

1 205 539

0,6

1,0

-0,4

Grande couronne

5 097 870

5 273 283

0,7

0,9

-0,2

Ile-de-France

11 728 240

12 027 565

0,5

0,9

-0,4

France métropolitaine

62 465 709

64 027 784

0,5

0,4

0,1

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici