« Atlas du Grand Paris » : la métropole et ses fractures

1
64
Print Friendly, PDF & Email

Atlas_couv_rabat

CARTOGRAPHIE. « On aurait pu présenter le Grand Paris à partir de cartes d’occupation des sols, de densité ou de projets. Nous avons préféré partir d’une trentaine de cas concrets, villes ou territoires, afin de dessiner une autre géographie de la métropole. » Le 26 novembre, lors du colloque international « Innovations et fabrique de l’identité métropolitaine », Dominique Alba, directrice de l’Apur (Atelier parisien d’urbanisme), présentait l’ouvrage « Atlas du Grand Paris ». Une représentation en photos, plans, textes et cartes de la métropole. Des cartes que l’Apur a mis parfois quatre ans à réaliser. Nanterre, Sarcelles, Paris 8, Créteil… Trente-trois lieux y sont explorés pour parvenir à certains constats : une fracture physique très présente (retranscrite notamment dans la carte de Lucifer de Paola Vigano), des infrastructures au cœur du tissu urbain ou des espaces publics deux fois plus importants à Paris (28% de la superficie, dont beaucoup de rues) qu’en banlieue (10 à 15%). Ce qui fait dire à Dominique Alba : « On va créer une métropole accessible en transports en commun, mais une métropole inaccessible par les chemins de traverse que sont nos rues, chemins et routes. »

Occupation Physique des sols Cette carte est réalisée à partir de photographies aériennes permettant de déduire la hauteur des bâtiments. En vert clair: Moins de 1 m Verts moyens de 1 à 10 m Rouge: Bâtiments.
Occupation Physique des sols
Cette carte est réalisée à partir de photographies aériennes permettant de déduire la hauteur des bâtiments.
En vert clair: Moins de 1 m
Verts moyens de 1 à 10 m
Rouge: Bâtiments.
Sources: Apur- Interatlas / Image proche-infrarouge, MNE-MNT-2012
Accessibilité en transport en commun. Cette carte identifie les territoires de la Métropole déjà desservis (en rose) et ceux qui le deviendront avant l'horizon 2030. SGP, STIF, APUR
Accessibilité en transport en commun.
Cette carte identifie les territoires de la Métropole déjà desservis (en rose) et ceux qui le deviendront avant l’horizon 2030 (en mauve).
SGP, STIF, APUR
Part d'espace public. Cette carte représente la part d'espace public dans la ville calculée par carreau d'1 km². Paris comprend 26% de sa superficie en espace publics (place, voies) alors qu'en Petite Couronne le ratio d'espaces publics est en moyenne de 15%. Ceci est du à l'espace pris par les maisons individuelles et leurs jardins privés.
Part d’espace public.
Cette carte représente la part d’espace public dans la ville calculée par carreau d’1 km². Paris comprend 26% de sa superficie en espace publics (place, voies) alors qu’en Petite Couronne le ratio d’espaces publics est en moyenne de 15%. Ceci est du à l’espace pris par les maisons individuelles et leurs jardins privés.
Source APUR BdRef Decembre 2012
Les propriétés de Lucifer. Paola Viganò présente les réflexions engagées depuis 2008, lors de la consultation pour le Grand Pari(s) de l’agglomération parisienne. Elle met en évidence les «murs», frontières, et limites présents partout dans la métropole. Elle a ainsi dressé la carte des territoires inaccessibles, intitulée « carte de Lucifer », illustrée par un extrait des travaux de thèse menés par Kaveh Rashidzadeh autour d’Aubervilliers qui montrent les limites créées par les infrastructures routières et ferroviaires. Equipe Studio 09 Secchi-Vigano + EMU fall semester 2008 Univ IUAV
Les propriétés de Lucifer.
Paola Viganò présente les
réflexions engagées depuis 2008, lors de la
consultation pour le Grand Pari(s) de l’agglomération
parisienne. Elle met en évidence les «murs»,
frontières, et limites présents partout dans la
métropole. Elle a ainsi dressé la carte des territoires
inaccessibles, intitulée « carte de Lucifer », illustrée
par un extrait des travaux de thèse menés par Kaveh
Rashidzadeh autour d’Aubervilliers qui montrent les
limites créées par les infrastructures routières et
ferroviaires.
Equipe Studio 09 Secchi-Vigano + EMU fall semester 2008 Univ IUAV

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici