Elections : les candidats réinventent Paris

0
42
Print Friendly, PDF & Email

MUNICIPALES 2014. La campagne électorale parisienne vient d’entrer dans sa séquence la plus « créative ». En quelques jours 3 candidats à la Mairie de Paris, Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christophe Najdovski ont surenchéri avec les projets les plus ambitieux pour transformer la capitale.

Anne Hidalgo souhaite rendre la Petite Ceinture aux Parisiens. « La petite ceinture doit devenir un espace de respiration pour les habitants », a t’elle précisé lors de la présentation de son projet le 1er février, place Balard. Elle s’est ensuite rendue sur la dernière section aménagée qui relie depuis août 2013 le parc André Citroen au parc Georges Brassens dans le 15ème. Tout en gardant la mémoire des lieux ferroviaires sur les 32 kilomètres de la ligne, les tunnels se transformeront en lieux récréatifs, sportifs, culturels et agricoles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toujours le week-end dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait aussi proposé en septembre un projet spécial « petite ceinture » vient cette fois de présenter son projet de transformation des stations de métro « fantômes ». Elles sont quatorze a avoir été fermées au public pour des raisons diverses. Avec l’architecte Manal Rachdi, Nathalie Kosciusko-Morizet a imaginé le réaménagement de sept des quatorze stations en piscine, restaurant, salle de spectacle et espaces d’expositions. En cas de victoire, la candidate UMP a promis de consulter les Parisiens avant de lancer ce projet. Quand à la RATP, propriétaire des lieux, répondant au Parisien, elle ne cache que ce projet lui semble très compliqué et très cher.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Christophe Najdovski, candidat d’Europe Écologie-Les Verts à la mairie de Paris a présenté au JDD, dimanche 2 Février, un double projet, signé de l’Atelier d’Architecture Alberto Rochat, qui a pour ambition de tourner la page du tout-automobile des bords de seine.
Sur la partie haute des quais rive droite une nouvelle ligne de tramway Est-Ouest de 18 km que le candidat a nommé le « tramway de la Seine ». Il permettrait de relier le pont de Saint-Cloud (92) à Maisons-Alfort (94) et serait interconnecté à la ligne 15 du futur métro Grand Paris Express, au tramway T2 à l’Ouest et à la ligne 8 du métro à l’Est.

alberto rochat quai seine640x400

Sur la partie basse des berges, le petit « central Park », un parc de 5 ha qui s’étendrait du Pont des Arts au Port de l’Arsenal. L’idée est de reconquérir définitivement les voies sur berges rive droite, végétalisées sur 2,5km où seuls les piétons et les cyclistes pourraient circuler.

Alberto rochat 2 quai seine 640x400

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici