« La Nouvelle Île-de-France » : essai sur l’agrandissement de la Région

0
23
Print Friendly, PDF & Email

Marie-Pierre Gontrie, vice-présidente de la Région Île-de-France chargée des finances et de la politique contractuelle, publie sur le site de la Fondation Jean Jaurès un essai sur la transformation que doit opérer la première région de France avec l’établissement au 1er janvier 2016 de la Métropole du Grand Paris.

Dans « La Nouvelle Île-de-France » (après le Nouveau Grand Paris), Marie-Pierre Gontrie pose en effet en préambule que la réforme importante de décentralisation en cours oblige « la Région à se réinventer ». Examinant son avenir possible, ses rôles anciens et nouveaux, la place des Franciliens et leur implication dans le débat public, elle termine son ouvrage en prônant une Île-de-France élargie. Comme si le Grand Paris poussait la Région à gonfler elle aussi.

Marie-Pierre Gontrie fait enfin 10 propositions :

Pour une Région garante du développement de l’Île-de-France :
1 – Confirmer le rôle de grand aménageur de la Région, assurant la solidarité entre les territoires qu’ils soient de la petite ou de la grande couronne.
2 – Confier à la Région le rôle de chef de file des politiques de transition écologique et énergétique.
3 – Confier à la Région le rôle de chef d’orchestre de la « chaîne de la connaissance » (enseignement secondaire, apprentissage, enseignement supérieur, formation professionnelle).

Pour accroître les capacités d’action de la Région :
4 – Rétablir l’autonomie fiscale de la Région.
5 – Rationaliser les compétences des collectivités.

Pour le renforcement de l’identité régionale :
6 – Consacrer la Région comme espace de concertation pour les collectivités de tout niveau et les acteurs du territoire.
7 – Favoriser la participation des citoyens au débat public au sein de la Région.

Pour une « Grande Région Île-de-France » :
8 – Renforcer la coopération interrégionale pour favoriser les grands projets à l’échelle du Bassin parisien.
9 – Dépasser les frontières administratives avec les territoires limi- trophes pour accroître les solidarités et l’efficacité des politiques publiques.
10 – Envisager, par un processus démocratique, l’élargissement de la Région aux territoires limitrophes liés à l’Île-de-France par les projets, les flux de voyageurs, les circuits de production, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici