Le STIF veut sortir du tout diesel

0
19
Print Friendly, PDF & Email

Hypnovis, prototype de bus hybride

Au moment où l’île-de-France est polluée par les particules fines, alors que la RATP a récemment perdu un marché avec la Ville de Paris pour l’exploitation d’une nouvelle ligne de bus, le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) réagit et lance un important programme d’acquisition de bus « nouvelle génération ».

Lors de son Conseil du 11 décembre, le syndicat a adopté un plan de réduction des polluants émis par les bus, demandant ainsi à la RATP d’engager à compter de 2014 un programme d’acquisition de bus permettant de réduire de 50 % les émissions de particules fines du parc de bus en 2 ans (mi-2016).

48 bus hybrides sont ainsi attendus dès janvier 2014 et seront déployés sur les lignes 21, 91, 147. Le STIF investira 100 millions d’euros pour augmenter ce taux de renouvellement et mettre hors d’usage les bus les plus polluants…

A l’horizon 2020-2025, l’objectif est de disposer en Île-de-France d’un parc de bus tout électrique et de bus GNV Bio Gaz, en cohérence avec les objectifs de réduction de 20% des émissions de gaz à effets de serres inscrit dans le Plan de Déplacement Urbain d’Île-de-France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici