L’église orthodoxe, plus… orthodoxe

0
285
Print Friendly, PDF & Email
Centre orthodoxe (Crédits : Wilmotte et associés)
Centre orthodoxe (Crédits : Wilmotte et associés)

« Les travaux de construction doivent débuter en juin 2014, aussitôt après la démolition des anciens bâtiments de Météo France », a déclaré Vladimir Kojine, le chef de l’intendance du Kremlin, à l’agence de presse russe Interfax.

Très fier, M. Kojine a donc présenté ce 17 janvier le nouveau projet architectural de la fameuse église orthodoxe russe concocté par Jean-Michel Wilmotte. Après les déconvenues de l’ancien projet, celui-ci fait explicitement dans la sobriété. « Il fallait concevoir des immeubles du XXIème siècle tout en respectant la tradition orthodoxe et le paysage urbain, car il s’agit d’un endroit clé de Paris : les quais de Seine, la proximité du palais de l’Alma protégé par l’UNESCO et de la Tour Eiffel », a précisé Jean-Michel Wilmotte.
L’ensemble architectural inclura quatre bâtiments : une cathédrale à cinq coupoles de 35 m de hauteur, un centre culturel avec une salle de concert, un bâtiment administratif et une école bilingue franco-russe pouvant accueillir 150 enfants. Les édifices seront bâtis en pierre naturelle de Bourgogne, traditionnellement utilisée, en France, pour les monuments et les grands travaux, tels Notre-Dame de Paris ou le palais du Louvre.

Le 24 décembre 2013, Jean Daubigny, préfet de Paris et de la région Ile-de-France, avait validé le permis de construire de l’ensemble. L’institut s’installera au 1, quai Branly, à quelques pas de la tour Eiffel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.