NewUni, les 5 grandes écoles d’ingénieurs du plateau de Saclay visent le top du classement mondial

0
263
Print Friendly, PDF & Email

Jeudi 4 octobre 2018 , un an après la venue d’Emmanuel Macron à Saclay qui avait annoncé cette alliance, le projet de coopération entre les cinq grandes écoles d’ingénieurs du plateau de Saclay vient d’être acté avec la signature d’une convention de coopération. Sous le nom de NewUni, les écoles Polytechnique, ENSTA ParisTech, ENSAE ParisTech, Télécom ParisTech et Télécom SudParis qui partagent les mêmes valeurs vont unir leurs forces afin de devenir un institut de sciences et technologies de rang mondial qui brillera en haut des classements. A l’horizon de 2022, l’ensemble NewUni qui compte aujourd’hui 7.300 étudiants et 850 enseignants-chercheurs, devrait atteindre 10.000 étudiants et 1.000 enseignants-chercheurs. L’accent va être mis sur un recrutement à l’international de doctorants. Le but étant d’attirer un maximum de talents intéressés par des diplômes labellisés NewUni qui seront identiques aux diplômes des grandes universités internationales. Yves Pilane, directeur de Telecom ParisTech voit encore plus loin « Nous allons mettre nos incubateurs en réseau, valoriser la recherche partenariale, accompagner nos chercheurs pour monter des spin off, prendre des parts dans des startups et qui sait faire naître ainsi une future licorne ! ».
Eric Labaye – expert dans la mise en œuvre des grands programmes de transformation – a pris les rênes de Polytechnique le 17 septembre dernier et compte bien mettre au service de NewUni toute son expérience acquise en tant qu’ancien directeur associé de Mc Kinsey. « Le mot clé de ce déploiement est collaboratif, entre les directeurs, avec les équipes et les étudiants, au sein de groupes de travail déjà formés. Sur un chemin aussi intense, il faut tous être à bord pour réussir ! Nous souhaitons que notre alliance soit opérationnelle dans un an » explique Eric Labaye. Nous savons déjà que début 2019, une marque internationale sera créée avec un nouveau nom et une identité visuelle qui doivent incarner l’union de ces 5 grandes écoles.

Est-ce vraiment un hasard ? L’union n’était pas encore signée que le Prix Nobel 2018 de physique était attribué à Gérard Mourou, chercheur au Laboratoire d’Optique Appliquée commun à Polytechnique, l’ENSTA ParisTech et le CNRS. Une preuve que ces écoles n’ont pas attendu la signature de cette convention pour collaborer sur de grands projets. Reste la question du financement pour lequel le nouveau directeur de polytechnique a déjà une idée précise « Les projets extraordinaires trouvent des financements au niveau mondial ».

Au groupe des 5 devrait pourrait venir s’ajouter HEC PAris dont le Conseil d’Administration a donné mandat le 30 mars 2018 , à l’unanimité, à la Direction Générale de l’école pour explorer un projet d’alliance étroite entre HEC Paris et NewUni dans le domaine de la technologie et de l’innovation économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.