Paris, Grand Paris… Imaginer demain

0
654
Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre des 50 ans de l’Apur des conférences sont organisées le samedi 18 novembre au Pavillon de l’arsenal.
Seront présents à ces 4 conférences – dont les thématiques sont « 1967-1983 Une nouvelle vision pour Paris », « 1983-2001 Le retour de la ville », « 2001-2024 La ville durable, l’ambition olympique » et « 2024-2067 L’avenir métropolitain » – les architectes acteurs de chaque période qui seront interpellés par les lauréats des Albums des jeunes architectes, paysagistes et urbanistes.

Programme:

1967-1983 Une nouvelle vision pour Paris
Leonor Coutinho ( Apur 1969-1974, Ex secrétaire d’Etat logement et communication du Portugal)
Jean-Louis Subileau (Apur 1970-1982, Grand prix de l’urbanisme 2001)

L’Apur, créé en Juillet 1967, va inventer un outil technique, pluridisciplinaire et transversal : l’agence d‘urbanisme pour tous. Il propose une nouvelle vision urbaine qui construit l’avenir à partir de la ville existante et de ses habitants : arrêt des autoroutes urbaines, revalorisation de l’existant, mise en place de bases de données informatisées sur le logement, la population et l’économie, inconnues jusqu’alors.

1983-2001 Le retour de la ville
Christiane Blancot (Apur)
François Grether (Apur 1970-1992, Grand prix de l’urbanisme 2012)
Nathan Starkman ( Apur 1974-2000, Grand prix de l’urbanisme 1999)

Après cette longue période de rénovation urbaine qui a vu près du quart de Paris rebâti en 30 ans, l’Apur engage un travail de reconquête, stopper la toute-puissance de la voiture dans Paris, reconquérir et embellir les espaces publics, introduire le vélo et aider les bus à circuler, inventer une nouvelle manière de vivre en ville, réutiliser les bâtiments en déshérence.

2001-2024 La ville durable, l’ambition olympique
Dominique Alba (Directrice générale de l’Apur)
Patricia Pelloux (Directrice adjointe Apur)

Les années 2000 transforment les cadres réglementaires et introduisent des règles liées à la solidarité et à l’environnement. L’Apur va créer plusieurs observatoires appuyés sur près de 30 ans de bases de données : résorption de l’insalubrité, familles, commerces, petite enfance, le 1er plan climat, la place de la nature, sans oublier Velib’. Dès 2008, l’Apur se déploie à l’échelle de la future Métropole du Grand Paris. Le territoire est étudié au prisme du changement climatique, de la capacité à innover dans ses usages, des nouveaux modes de déplacements et des services rendus possibles par le numérique. L’Apur accompagne les candidatures olympiques dont celle de 2017 sera couronnée de succès.

2024-2067 L’avenir métropolitain
Jean-Louis Missika (Adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité)
Carlos Moreno (Professeur, Expert et Envoyé spécial Ville Intelligente de la Maire de Paris)

Que produirons-nous, comment nous déplacerons-nous, quels services, qui sauront nous accueillir ?

PARIS, LE GRAND PARIS
1967, 2017, 2067

CONFÉRENCES LE SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017 DE 10H À 13H AU PAVILLON DE L’ARSENAL
21, BLD MORLAND 75004 PARIS
+33 1 42 76 33 97
INFOPA@PAVILLON-ARSENAL.COM

Entrée libre sur réservation à : 50ans@apur.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici