Selon le MEDEF Paris, l’aménagement des voies sur berges a eu un impact négatif pour les entreprises

0
231
Print Friendly, PDF & Email

Neuf mois après le lancement de l’opération de l’aménagement des voies sur berges à Paris, le MEDEF Paris a mené une enquête en décembre 2013 et janvier 2014 auprès de 1 000 entreprises parisiennes afin de mesurer l’impact de cette opération sur leur activité.

L’analyse des premiers résultats de cette enquête fait apparaître trois griefs principaux des chefs d’entreprise : le ralentissement de l’activité engendré par des conditions de circulation aggravées, les difficultés accrues de livraison et la contrainte de renoncer à certaines opérations.

Pour le MEDEF, les chefs d’entreprise constateraient une vraie dégradation des temps de parcours de leurs salariés, de leurs déplacements professionnels et des livraisons. La Mairie de Paris a annoncé en décembre un allongement allant jusqu’à 4 minutes sur 37 minutes pour l’itinéraire quai d’Ivry – quai d’Issy (rive gauche) et de 7 minutes sur 20 minutes pour l’itinéraire Bastille – Trocadéro (rive droite). Dans les faits, l’observation des chefs d’entreprises parisiens révèle une augmentation du temps de parcours de 41% sur le tronçon central Pont Neuf – Concorde (rive gauche) et de 53% sur la rive droite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.