Un siècle de voitures électriques dans Paris

0
665
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. « Amener dans la circulation des petits véhicules faciles à garer », tel est le message de Paul Arzens qui en 1942, alors que l’essence est une denrée rare en cette période de guerre, réinvente l’automobile électrique qui avait été oubliée après les premiers modèles développés au début du XXème siècle. Arzens construit cette petite voiture toute en rondeurs, avec une carrosserie en aluminium et un large vitrage en plexiglass et la nommera « l’œuf Electrique ». Cette voiture que l’on voit ici en 1968 dans la circulation parisienne est le résultat d’un travail de réflexion sur l’utilisation de la voiture électrique en milieu urbain que son créateur n’aura de cesse de vendre comme étant l’avenir de la ville, propre, simple d’utilisation, silencieuse et surtout de petite taille et légère.
Ce reportage de l’ORTF est l’occasion de revenir sur les nombreux modèles de véhicules électriques testés dans les rues de Paris, puis abandonnés pour la voiture à essence jugée plus virile de par son moteur pétaradant et ses bonnes odeurs d’huile et de carburant.

Emission Panorama du 26 avril 1968 ORTF / INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici